Article 0

La sédentarité en France augmente chaque année. C’est un véritable phénomène de Santé Publique et ce à tous les âges de la vie. Certaines sont plus importantes que d’autres, comme le domaine de la périnatalité et de l’enfance à l’adolescence.
L’OMS conseille de pratiquer une activité physique d’endurance cardiovasculaire régulière 3 à 5 fois par semaine pour une durée de 30 min. Mais quels sont les freins à une telle réalisation d’objectifs ?
• Lors de la grossesse, des études ont montrée que rien ne proposait de remplir cet objectif, que les professionnels ne savaient pas top vers quelle activité adaptée orienter les futures mamans. Juste des recommandations étaient formulées.
• Après l’accouchement, la garde du bébé est un frein suivant ces mêmes études. De plus, très peu d’activités offrent une prise en charge de la jeune maman en termes de modifications physiologiques. La reprise sportive se fait même par moments trop tôt sans suivi.
• Pour les enfants, l’apparition des écrans et la course de la vie quotidienne ne placent pas forcément le mouvement dans les priorités.

La pratique du Prékanga® et du Kangatraining® agissent tous les deux sur ces 3 points, et donc permettent de remplir l’objectif de l’OMS en termes de pratique d’activité physique.

Le Prékanga®
Cette pratique mise en place par un médecin et une accompagnante physique et sportive spécialisée dans l’entrainement pelvien en 2008, offre pour la première fois une construction de prise en charge tout au long de la grossesse autour de l’activité physique, favorisant ainsi l’endurance cardiovasculaire générale autour des modifications physiques et physiologiques de la future maman.
Un déroulé de séance est uniforme partout dans le Monde pour garantir les effets d’acceptation du corps et de préparation de ce dernier à l’accouchement. Une attention particulière est apportée au plancher pelvien et au muscle transverse dans le but de limiter les incontinences urinaires d’effort et de prévenir le diastasis des grands droits. Mais aussi de garantir leur bonne utilisation lors de l’accouchement. De plus la récupération post accouchement sera meilleure.

Le Kangatraining®
Activité unique de remise en mouvement corporelle incluant le bébé, mise en place par les mêmes fondateurs, propose un déroulé propre avec des mouvements et une pédagogie propre dans le but de traiter les complications post natales et de proposer, au bébé dès 6 semaines, une activité lui étant adaptée. Tout est étudié pour que le bébé se développe au contact de sa mère, ou son père (oui ! l’activité se décline également pour le papa avec le PapaKanga !!!)
Un suivi est opéré sur le couple tout au long d’un programme sur 8 semaines. Une séance évaluative des besoins de chacun est faite en amont pour orienter la prise en charge au plus proche des besoins. Le diastasis des grands droits est mesuré, corrigé et protégé. Le plancher pelvien est protégé constamment et ce dans une optique d’éducation pour la vie quotidienne. Le kangatraining® permet la préparation à la reprise sportive pour les mamans qui le désirent.
Ce concept est déposé et ne peut être dispensé que par des instructrices certifiées Kangatraining® France redevable d’une licence. En effet, une formation existe depuis 2018 en France. Elle se déroule sur 2 mois et demi, (5 jours en présentiel et le reste en distanciel) et permet d’oeuvrer dans le domaine du bien-être de la santé périnatale, en tant qu’accompagnante périnatale. Des connaissances en gynécologie, en anatomie, en portage, en sciences de l’activité physique, en adaptations physiques, physiologiques et psychologiques postnatales, et bien sur en pratique Kangatraining®. Chaque instructrice est formée, par une sage-femme, à la prise en charge de ce public et à la technique Tupler®, par moi-même, technique ayant fait ses preuves scientifiques dans la correction du diastasis des grands droits.
La particularité de cette formation est que les bébés sont les bienvenus, tout est fait pour eux ! Le but est de proposer aux jeunes mères une activité qui ne leur demandent pas de choisir entre leur vie de famille et leur vie professionnelle. Bien sur cela n’est pas une condition sinéquanone. La formation est ouverte à tous !!!

Pour plus de renseignements retrouvez nous sur www.kangatraining-france.fr

facebook : @kangatraining60

email : contact@kangatraining-france.fr

Formatrice France : Catherine HAUDOIRE 39 ans diplômée en éducation à la santé et sciences politiques, titulaire d’un BPJEPS AGFF et instructrice Postural Ball®. Elle a découvert le concept kangatraining® lors de son deuxième accouchement en 2017 et est allée se former en Autriche auprès de la fondatrice, cette activité n’existant pas en France. Par conséquent, elle s’est vue investie du statut de Countryleader qui lui permet de dispenser la formation directement en France, et de développer l’activité sur le territoire. Depuis Mars 2019, le centre de formation Kangatraining® France existe à Beauvais et propose à ce jour 2 formations : La formation de base Kangatraining® et la formation Prékanga®.

Catherine HAUDOIRE forme personnellement chaque instructrice afin de garantir la qualité de la pratique. Etant thérapeute de la technique Tupler®, elle dispense le module à ce sujet et est entourée d’une équipe de formateurs qui intervient sur leur domaine propre au cours de la formation.